free simple website templates

Émotions et Décisions :
Pourquoi faut-il apprendre de ses Émotions ? Comment le faire ?

Jusqu'à très récemment, on distinguait très nettement la cognition (l'intellect) - des émotions. Les émotions étaient considérées comme un handicap : elles étaient susceptibles de biaiser la prise de décision rationnelle (traditions provenant de Descartes, Kant, etc.). Ainsi logiquement, il était préférable de confier à son seul intellect la tâche de prendre des décisions.

Depuis une vingtaine d'années, les recherches dans les neurosciences et en neuroéconomie progressent à pas de géant et s'intéressent aux émotions et à la "fabrication" des décisions.

Les découvertes se multiplient et indiquent que les émotions font partie intégrante de la prise de décision. 

Nous avons besoin de la zone du cerveau où sont gérées les émotions pour prendre des décisions pertinentes

Le premier livre "grand public" traitant de la prise de décision et des émotions a été publié par le neurologue Antonio Damasio dans son ouvrage "l'erreur de Descartes" en 1994.

Il indique plusieurs cas cliniques qui, suite à une tumeur ou un accident ont subi l'ablation d'une partie du lobe préfrontal. Ces patients gardent leur capacité de réflexion. Ils sont toujours capables d’analyse, de synthèse, de comparaison, etc. Certains ont même un QI supérieur à la moyenne.  

En revanche, leurs attitudes ont changé. Ils sont froids et détachés et ne semblent pas touché par ce qui les entourent. Ils se trouvent incapables de se déterminer (choisir une date pour un nouveau rendez-vous, choisir un restaurant, etc. est un enfer). Ils ne peuvent plus travailler et sont inapte à retrouver la vie sociale qu'ils connaissaient avant. 

A quoi servent les émotions dans la prise de décision ?

Les recherches récentes indiquent que les émotions jouent 4 rôles majeurs dans la prise de décision :

  1. Les émotions fournissent des informations (sentiments positifs, négatifs ou neutre)
  2. Les émotions améliorent la vitesse de prise de décision (important pour faire face à des situations dangereuses)
  3. Les émotions permettent d'évaluer la pertinence d'une décision (lien avec les expériences passées) 
  4. Les émotions renforcent l'engagement (ce qui permet de maintenir des choix difficiles) 

Apprendre de ses émotions est fondamental pour améliorer sa prise de décision, adopter des comportements adaptés et développer son Intelligence Émotionnelle.